Inséparables, de Elie Darco

By vendredi, avril 28, 2017

Inséparables

Alec et sa soeur Beryl, dix-sept et dix-huit ans, ont été ballottés au gré des affectations successives de leurs parents, tous deux militaires de carrière. Plus ou moins livrés à eux-mêmes depuis l'enfance, ils aiment repousser leurs limites et tenter de nouvelles expériences, quittes à enfreindre les règles d'une société sécuritaire, qui entend lutter aussi bien contre le terrorisme que contre le gaspillage énergétique.
Un jour, la famille échoue dans une petite ville perdue au milieu d'un massif forestier. Pour ces adolescents habitués aux espaces urbains, aux salles d'arcade et aux tripots clandestins, l'adaptation est difficile. Très vite, l'ennui les guette. Un soir, Alec et Beryl subtilisent le pistolet de leur père et vont s'entraîner à tirer en forêt. Des copains de classe les rejoignent. Dans l'obscurité, un écho semble répondre à l'un des coups de feu et une lumière danse entre les arbres. Alec et Beryl découvrent alors ce qu'ils imaginent être une ancienne station militaire à l'abandon.
Mais le lendemain, le chef de la police se présente chez eux : le cadavre d'une jeune fille a été retrouvé cette même nuit, en bordure de la forêt... Pour Alec et Beryl, c'est le prélude d'une série de bouleversements, qui vont les mettre à rude épreuve. Envers et contre tous, ils vont tenter de rester soudés. Inséparables.

Ouvrage paru en 2017 - Support papier - Editions Magnard
302 pages


L'avis de Kahlan

On se retrouve aujourd’hui avec une nouvelle chronique en littérature jeunesse, un thriller jeunesse précisément : Inséparables, d’Elie Darco. Directement contactée par l’auteur, j’ai failli refuser ce service presse tant mon agenda IRL comme livresque est chargé en ce moment, mais le quatrième de couverture a fait le job. Il a su m’intriguer suffisamment pour me convaincre de dénicher à ce roman une petite place dans le planning !

Elie Darco nous propose ici l’histoire d’Alec et Beryl, deux adolescents nés de parents militaires. Trimballés toute leur enfance au gré des affectations, ils se sont plus ou moins élevés tous seuls, et ont pris l’habitude de faire les quatre cents coups. Lorsqu’une nouvelle mutation les expédie à Morran, petite ville pluvieuse et paumée, ceinturée par une épaisse forêt, l’enthousiasme n’est clairement pas à la carte. Et puis un soir, alors que, morts d’ennui, ils empruntent l’arme de service de leur père pour aller s’entraîner dans la forêt, les choses tournent mal.

Je ne savais pas très bien à quoi m’attendre, mais ce roman a été une agréable surprise. Complices, les deux héros sont profondément attachés l’un à l’autre ; ils ont l’habitude de ne compter que sur eux-mêmes, ils se serrent les coudes, font front commun et se soutiennent envers et contre tout. En même temps, leur relation n’est pas dénuée des chamailleries habituelles entre un frère et une sœur, ce qui nous les rend totalement crédibles, naturels et attachants. Ils constituent le point fort de ce roman.

Ce n’est pas le seul, le récit est passionnant et rondement mené. L’auteur maîtrise tous les tenants et les aboutissants de son intrigue, et elle nous mène par le bout du nez. Elle distille les indices au compte-gouttes, et maîtrise parfaitement l’art de maintenir le suspens tout en faisant monter la pression ! L’atmosphère de la petite ville de Morran est pesante à souhaits et lorsque les parents eux-mêmes semblent se retourner contre leurs enfants, elle devient carrément étouffante. Le seul bémol à apporter à mon enthousiasme concerne l’univers, si proche du nôtre et pourtant différent, concernant lequel j’aurais aimé avoir davantage de précisions.

En conclusion, Inséparables est un très bon roman. Palpitant et bien écrit, il nous propose une intrigue bien construite, des personnages attachants, et une plume vive et dynamique que l’on découvre avec beaucoup de plaisir. Une très chouette découverte pour laquelle je remercie vivement l’auteur et les éditions Magnard.

Note : ★★★★☆
Billet d'origine : eTemporel

Vous aimerez aussi...

2 commentaires

  1. Ta chronique est vraiment très bien faite !
    C'est un titre qui me tente depuis sa sortie. J'espère pouvoir me le procurer bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, c'est gentil ! Une lecture que je recommande, ce livre est ma foi bien sympathique. :-)

      Supprimer